Moustique tigre

Bien que nuisant, tous les moustiques ne transmettent pas de maladies.

Aedes albopictus, est un moustique tropical plus connu sous le nom de « moustique tigre » qui peut transmettre le chikungunya et la dengue. A l’exception des Hautes-Alpes où son implantation reste limitée, il est présent sur l’ensemble de notre région. Une surveillance de l’implantation de ce moustique ainsi que des plans anti-dissémination de la dengue et du chikungunya sont mis en œuvre par les autorités.

A l’heure actuelle il n’y a pas d’épidémie de dengue et de chikungunya dans notre région. Mais nous devons tous agir pour éviter sa prolifération par des gestes simples au quotidien et nous protéger contre ses piqûres.

La lutte contre la prolifération du moustique tigre est l’affaire de tous.

lutte-contre-moustique-tigre

lutte-contre-moustique-tigre

 

 

 

Le moustique tigre est fortement affilié à l’homme et il vit au plus près de chez nous. Il se déplace peu.
C’est donc à chacun de nous d’entre vigilants :

  • il faut détruire les larves, pour éviter qu’il se reproduise. Pour cela supprimer les eaux stagnantes sur les terrasses, dans les jardins et dans le CIMETIÈRE (soucoupes des pots de fleurs, vases, gouttières mal entretenues, pneus usagés, etc.) ;
  • les personnes se rendant dans des pays où il y le chikungunya et la dengue doivent se protéger des piqûres de moustiques, dans ces pays mais également à leur retour s’ils résident dans le sud de la France.

Les dangers des insecticides du commerce

Les commerçants vous proposeront toute une gamme de produits insecticides plus ou moins efficaces. Les insecticides commercialisés sont bien souvent nocifs pour la santé et l’environnement, il est donc préférable de trouver une alternative écologique efficace aux insecticides de synthèse.

Les évaporateurs électriques avec un liquide ou des tablettes anti-moustiques sont souvent efficaces mais diffusent pendant des heures des produits toxiques également pour les humains et les animaux domestiques et nous exposent nous aussi à ces poisons volatils.

Regardez la composition des insecticides commercialisés et évitez ceux à base de DEET (N,N-Diethyl-meta-toluamide) (précaution indispensable pour les femmes enceintes et les enfants). Evitez tout contact de l’insecticide avec les yeux mais aussi avec les plaies et les muqueuses. Ne laissez pas ces produits agressifs à la portée des enfants ou des animaux. Tenez-les hors de portée des personnes non conscientes de leur dangerosité.